Thaï...la route!

 Bangkok aéroport – 4ème session!

Il est tôt ce matin là...mais on est frais comme des gardons pour accueillir mon frère Adrien et une amie, Nanou. Bon, bien qu'on se soit planté de porte de sortie pour les attendre - ça commence bien - on finit enfin par se retrouver!Après 9 mois sans contact quasiment, je suis toute émue de voir arriver le petit frère! Les yeux encore mi-clos...monsieur jet lag a encore frappé, ajoutée à cela la bonne chaleur moite après 12h de vol, puis l'effusion de la capitale et les premiers émois en tuk tuk à travers bangkok..bon, ok on va pas les assomer dès le 1er jour..en route pour une bonne sieste à l'hôtel.

Nous passons ensuite 2 jours à Bangkok. Tony et moi faisons la course aux visas pour les pays suivants. Quant aux «jeunes», ils ont l'air de bien accrocher avec l'Asie! À peine 2 jours qu'on a déjà refait leur garde robe à base de tee shirts, tongs et autres babioles à bas prix dans la rue hyper-méga-touristique de Khaosan road.

Nous ferons également la visite immanquable du Wat Po (Wat =temple) où on peut admirer le bouddha géant d'or couché- magnifique, une première visite qui nous a tous bien plu, et avec quasiment personne sur le site en fin de journée, superbe!

Mall siam squareSans oublier un détour par le quartier des centres commerciaux gigantesques de Siam Square pour parcourir en long et large les malls à la recherche de 2 appareils photos!! Nous voilà donc parés - en route pour 12h de bus, direction le nord du pays pour faire une petite randonnée histoire de voir si nos jeunes tiennent la route et surtout de vérifier si la machine des vieux tient encore le choc...

Bangkok aura été l'une de ces villes-aimant où l'on aura cessé de passer et revenir..on finit même par s'y sentir bien!...

On quitte Bangkok au petit matin...devant le spectacle attristant de ces quartiers toujours innondés...

nous espérons sincèrement que ce désastre va s'arranger car la vie pour ces gens demeure très difficile...

 

 

Arrivée à Chang Mai, au nord-ouest de la Thaïlande. Il y fait un peu plus frais, disons 35 au lieu de 38 (d'ailleurs la piscine de l'hôtel fait bien son petit effet!!) et nous réservons notre petit tour dans la jungle pour le lendemain.

Le soir même, par chance c'est le jour du marché du week end. Un vrai bazar de stands à perte de vue, on se retrouve à déambuler dans les rues de Chang Mai, on achèterait tout ici!..mais manque de place oblige..on se rattrape en goûtant tout ce qu'on croise qui à l'air alléchant!

                                            pour claire, glace ..à l'ancienne!    pour ad, fruit du dragon!

 Et c'est parti pour la rando. Au programme:3 jours de marche à l'écart de la ville, retour aux source. On se balade au travers de forêts, on passe des ponts suspendus, on coupe par des petits ruisseaux, on traverse des champs de blé, des rizières sèches, on croise des beaux buffles, et des moins belles araignées à m'en faire une crise de tétanie à chaque passage!...et des beaux spécimens de fleurs et fruits bizarres que j'adôôôre photographier:)

                                             ?!  .

On est en petit groupe, une dizaine en tout accompagnés de notre guide (ou plutôt dirons-nous notre «ladyboy»...au demeurant très répandus en thailande). A nouveau un beau mélange de nationalités des francais bien sûr, ils sont vraiment partout!, des canadiennes cool! ,et 2 irlandais qui commencent tout juste leur tour du monde! Ambiance super sympa, nos cahutes au confort très rudimentaire ne semblent pas nous empêcher de dormir (quoi que..pour moi..après avoir vu les araignées..j'ai quand même un peu de mal ..). Et cerise sur le gateau pour Nanou, on fête son 25ème anniversaire au coeur de lajungle autour d'un bon feu de camp!la jungle team!

Le dernier jour, petit tour d'éléphant qui se termine avec une traversée dans l'eau..les jeunes s'en rappeleront!! pas de chance, pour leur baptême ils se retrouvent sur un éléphant qui fait une crise très bruyante après qu'une branche d'arbre soit tombée à 2 pas d'eux et qui part dans tous les sens – panique à bord -!..mouais..enfin, nous on la ramène pas trop non plus en se prenant deux bonnes rincées-boueuses droit sorties de la trompe du nôtre!

Et pour terminer cette journée...nous voilà en mode Robinson à descendre une rivière sur des radeaux de bambou...et bien sûr, alors que nos guides-capitaines de radeau s'évertuent à nous faire chavirer...je vous le donne en mille: quel fut le seul radeau à se retrouver 2 fois à l'eau?!...(soit dit en passant, quand j'ai constaté avec recul la couleur de l'eau et que j'ai apercu un beau serpent s'y laisser couler..je me suis sincèrement poser la question « mais qu'est-ce-que je fais là!..avant de conclure par le constat suivant « c'est plus de mon âge ! :-O

non ce n'était pas le radeau...

Bon on se remet de ses émotions...en décidant de redescendre au sud du pays histoire de refaire un petit coup de plage avant d'enchaîner avec le laos et le vietnam.

Arrêt technique à Bangkok puis nous enchaînons avec cette fois un bus de nuit.

22h on est assis dans notre bus fluo supra bling bling! On se croirait en boîte la dedans! Même les sièges se gonflent pour un effet massage du dos! Du jamais vu! On oserait presque même les classer devant nos bus de compet argentins!(ah oui mais non, le repas là c'est pas la même..)

Bon l'arrivée à 3h30 du mat est moins fun..ça, c'est la même galère dans tous les pays du monde! On te largue devant une agence au milieu de ta nuit – enfin nuit...disons 4 heures de pseudo somnolence et cou déboité malgré les supers sièges que tu croyais très bons pour ton body...ouf il y a là un petit banc,bien on s'assoit. Moins de 2 minutes plus tard, un gars débarque pour te vendre la suite du voyage avec une patate d'enfer...mais comment ils font?!...Ok on finit par conclure que son speech va nous conduire prendre un bus avec les autres touristes qui arrivent en train...et nous amener au port pour la traverée prévue pour l'ile de Koh Tao.Allez, on suit mister speed.

Et là, c'est le drame.

2heures de catamaran sur une mer dé-mon-tée!!! le bateau claque sur les vagues dans un fracas sans nom..bon après ce qu'on avait connu aux galapagos on sait qu'on a resisté au pire..mais quand les premiers vomis de nos voisins commencent à nous faire un vrai concert généralisé..et que les remous se font de plus en plus forts..et que...- faudra qu'on m'explique d'ailleurs-...à la tv devant toi, on te passe des films sur des petits villageois cambodgiens qui te montrent comment ils viennent à bout d'une vache (vivante donc) et te la serve (morte) dans ton assiette, le tout mélangé avec une bonne petite mixture de larve et de sang de biche ou je ne sais quoi!!!!

on a VRAIMENT évité la catastrophe! Et quand je vois la tête de mon frère..je me dis que si j'ai la même couleur que lui...et ben heureusement qu'on arrive!..

Ouf...on finit par dégoter un petit hôtel dans un coin quasi désert, face à la mer...on souffle...

Le temps s'arrête durant ces 3 jours de farniente, Tony passe le cap de ses 32 ans en sirotant son petit cocktail face à la mer...et par chance, même à l'autre bout du monde sur une petite île, dans un hôtel perdu dans un village d'à peine 20 habitants..la magie de notre ère nous procure du wifi sur place lui permettant de passer un super anniversaire car un petit peu «partagé» avec la famille et les potes via vos messages.

 Et voilà, alors quon commence a enfin maîtriser le prix de la course en tuk tuk, les quelques mots de base pour la bienséance et qu'on sait à peu près désormais à quoi s'attendre quand on commande un plat au nom incongru..et bien il est temps de remettre les compteurs à zéro: Thaïlande nous te quittons après plus d'un mois, en route pour découvrir une nouvelle destination, le Laos..à quelques heures de bus à peine (20 heures, un vrai saut de guéco quoi...)!

hey amigo!

 PS. A oui, ça y est...le retour au pays est booké! Nous rentrerons sur le sol français le 28 février 2012! (tiens, d'ailleurs c'est pas une date de double anniversaires ça..hum les intéressés se reconnaitront!:)

cheers!

Bangkok chang mai koh tao